Vidéo de l’action à la ComUe « Lille Nord de France » du 9 mai 2016

Le 9 mai 2016, le collectif des travailleur·e·s précaires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de Lille, aidé d’étudiant·e·s et d’interluttant·e·s, sabote le conseil d’administration de la Communauté d’Universités et d’Etablissements « Lille Nord de France », contre la généralisation de la précarité prévue par la Loi Travail ; contre la prétention de la ComUe à gérer les universités toujours plus dégradées par l’austérité et les dernières années de réformes néo-libérales ; et pour revendiquer des conditions de travail dignes et de nouveaux droits pour les doctorant·e·s, docteur·e·s sans postes, vacataires, stagiaires, travailleur·se·s précaires des différentes Universités.

Aujourd’hui, dans l’enseignement supérieur, au moins 1 enseignant·e sur 4 est en contrat précaire ; 1 enseignant·e-chercheur·e sur 5 paie pour avoir le droit de travailler et produire du savoir…