Pétition et semaine de mobilisation nationale contre la précarité

Les précaires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) lancent une pétition et une semaine d’actions nationale pour appeler à la mobilisation de tou·te·s contre la précarité !

Après des mois de mobilisation, le gouvernement ignore non seulement nos revendications, mais semble aussi vouloir s’en moquer. Les derniers décrets et arrêtés concernant le parcours de la thèse, le statut des doctorant·e·s et leur rémunération, passés à la sauvette pendant l’été, sont autant de nouveaux coups à l’avenir de la recherche et au souci d’un enseignement de qualité. En aggravant une situation déjà très précaire, le ministère fait preuve d’une inconscience dommageable et d’un mépris pour les jeunes chercheur·e·s et personnels BIATOSS, dont les revendications sont aussi précises que réalisables. BIATOSS, enseignant·e·s-chercheur·e·s, chercheur·e·s ou étudiant·e·s contractuel·le·s, ce système de précarité nous touche tou·te·s et met en danger nos conditions de travail et de vie.

Fédéré·e·s depuis mai dernier en un Collectif des travailleur·e·s précaires de l’ESR, réunissant des BIATOSS, enseignant·e·s-chercheur·e·s et chercheur·e·s précaires dans plus de 25 collectifs locaux, nous appelons l’ensemble des personnels de l’Université et de la recherche à se mobiliser du 10 au 15 octobre. Nous appelons pendant cette semaine à réunir des Assemblées Générales et à organiser des actions, selon des modalités à définir localement. Nous ferons prochainement des propositions à l’intersyndicale nationale de l’ESR pour des actions communes, locales et nationales.

Dès aujourd’hui, nous lançons une pétition nationale afin de porter massivement nos revendications auprès du Ministère. Faisons entendre nos voix et refusons la destruction de l’université et de la recherche en signant et diffusant cette pétition et en nous mobilisant du 10 au 15 octobre ! Cette semaine sera une nouvelle étape de notre lutte. Les personnels précaires réuni·e·s en assemblées générales y feront des propositions pour amplifier notre mobilisation.

Signons la pétition « en finir avec la précarité dans l'ESR » !

Vous pouvez aussi télécharger la pétition pour l’imprimer et la faire signer sur vos lieux de travail ou d’étude. Envoyez nous ensuite un mail sur pour nous la retourner.

Pour plus d’informations, merci de contacter Andréa Anselme au 06 52 55 44 84 ou de nous écrire à cette adresse :