Assemblée Générale Collectif Aix Marseille

Assemblée Générale Jeudi 3 novembre 2016 à 12h
Salle BU 3, bat. 6 sur le site de Saint Charles

La prochaine réunion du collectif aura lieu le mardi 8 novembre à 19h à la Mer Veilleuse (18 place Notre Dame du Mont, 13006).

Pendant quatre mois, nous nous sommes battu·e·s contre la loi travail et son monde, contre l’incertitude totale sur les salaires, les horaires, les emplois, etc. À l’Université, nous sommes quotidiennement confronté·e·s à cette précarité, à cette exploitation et à cet isolement. Nous vivons souvent sans contrat de travail, payé·e·s des mois plus tard, avec parfois des charges de cours annulées au dernier moment, soumis·es à des statuts multiples, sans perspective de stabilisation, faisant souvent « le boulot » pour notre laboratoire ou notre département de rattachement, etc.

 

Le gouvernement a publié, en plein été, un arrêté diminuant la rémunération du monitorat pour les doctorant·e·s contracutel·le·s. Partout, les restrictions budgétaires de l’État mettent à mal le fonctionnement des universités, créant pénuries de postes pour les travailleur·se·s précaires, surcharge de travail pour les titulaires et dégradation du service public pour les étudiant·e·s. À Dijon, les filières de lettres sont menacées de fermeture pure et simple.

 

Pendant la mobilisation contre la loi Travail, des dizaines de collectifs de précaires de l’enseignement supérieur et de la recherche se sont constitués et sont même parvenus à obtenir quelques victoires. À Paris-1, les doctorant·e·s mobilisé·e·s ont retenu les notes jusqu’à la satisfaction de leurs revendications et ont obtenu des avancées importantes : mise en place de la mensualisation des vacations à la rentrée 2017, exonération des frais d’inscription pour les doctorant·e·s contractuel·le·s et ATER et création d’un groupe de travail pour étendre ce dispositif aux autres doctorant·e·s. Pourquoi ne pourrions-nous pas obtenir la même chose à Aix-Marseille Université ?