Motion de soutien du Centre Marc Bloch

Le Centre Marc Bloch, centre franco-allemand de recherche en sciences sociales, unité mixte des instituts français de recherche à l’étranger (UMIFRE n° 14 CNRS – MAEDI), montre son soutien au mouvement des précaires de l’ESR. Voici la motion qu’il a voté au dernier conseil de laboratoire :

Le Centre Marc Bloch soutient la mobilisation lancée par le Collectif des travailleur·e·s précaires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR). Nous observons les mêmes évolutions au sein de l’ESR français concernant la baisse des recrutements et l’augmentation de la précarité des carrières particulièrement visibles parmi les jeunes professionnel·le·s. En ce sens, nous reprenons la motion portée par l’IRIS (Unité mixte de recherche CNRS-EHESS-INSERM-Université Paris 13).

À cela, nous souhaitons ajouter notre inquiétude concernant la situation au sein de l’ESR allemand, tout aussi touché par les effets négatifs de la libéralisation en son sein. Nous dénonçons tout particulièrement l’enchaînement de contrats courts sur des périodes de plus en plus longues après le doctorat, décourageant la poursuite d’une carrière universitaire parmi celles et ceux ne pouvant se permettre une telle instabilité (qu’elle soit sociale, économique ou géographique).