Inventaire des conditions d’emploi précaires des enseignant·es et chercheur·es dans l’ESR

Le Collectif des travailleur·es précaires de l’ESR fait l’inventaire des mauvaises conditions d’emploi subies par les enseignant·es et les chercheur·es (doctorant·es, docteur·es sans poste, vacataires, contractuel·les, chômeurs·euses, etc.) sur la période 2014-2018.

Les objectifs de cette campagne nationale de signalement sont de :

  1. produire une vue d’ensemble de la dégradation des conditions d’emploi dans l’ESR post-Loi Relative aux libertés et responsabilités des Universités ;
  2. alerter sur les conditions d’emploi les plus dégradantes ;
  3. interpeller le ministère de l’ESR, les employeurs et les collègues titulaires sur l’urgence de la situation.

Nous avons élaboré un formulaire de signalement en 4 sections : caractéristiques générales de l’emploi, caractéristiques de l’employeur, conditions de travail et expériences de la précarité.

Voici le lien vers l’inventaire : https://recensement.precairesesr.fr

Toute personne qui a récemment fait l’expérience de la précarité est invitée à le remplir. Par exemple, si avez connu 2 emplois précaires au cours des 4 dernières années, veuillez svp remplir le formulaire une première fois, puis une seconde. En revanche, si vous avez renouvelé plusieurs fois le même emploi précaire, un seul formulaire est nécessaire.

L’inventaire ouvre le 9 janvier et fermera le 15 mars 2018. Afin de protéger les précaires, il est totalement anonyme : aucune information personnelle ne vous est demandée et les données numériques qui permettraient de vous identifier ne sont pas conservées par l’interface. Vous pouvez sauvegarder vos réponses et reprendre plus tard.

Les collègues titulaires sont invité·es à le faire circuler sur les listes de diffusion professionnelles et au sein de leurs UFR et laboratoires.

Nous comptons sur vous pour le remplir et le diffuser le plus largement possible !

Pour toute question, vous pouvez nous écrire à :

Merci de votre participation !

Solidairement,
L’équipe inventaire du Collectif des travailleur·es précaires de l’ESR