Communiqué de la deuxième Assemblée Générale francilienne

27 avril 2016, Paris — Après une première rencontre tenue à la Bibliothèque Nationale de France le 13 avril 2016, l’Assemblée Générale francilienne des Précaires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche s’est à nouveau réunie pour poursuivre ses discussions sur ses revendications et modes d’action. L’Assemblée rappelle son soutien aux mobilisations des lycéen·ne·s, étudiant·e·s, intermittent·e·s, cheminot·e·s et appelle à participer aux manifestations des 28 avril et 3 mai contre la loi « Travail ». La prochaine Assemblée Générale francilienne du collectif aura lieu le 18 mai, avant une rencontre nationale à Paris les 28 et 29 mai.
Continuer la lecture de « Communiqué de la deuxième Assemblée Générale francilienne »

Compte rendu de la Réunion du 19 avril à la MMSH d’Aix en Provence

Aix-en-Provence, le mardi 19 avril.

Une vingtaine de personnes étaient présentes, des étudiant.e.s en Master, des doctorant.e.s, des docteur.e.s. Sont également présents un autoentrepreneur et un chercheur en post-doctorant.

Continuer la lecture de « Compte rendu de la Réunion du 19 avril à la MMSH d’Aix en Provence »

La mobilisation des Précaires de l’ESR est en marche !

Version .pdf

Déterminé·e·s à faire reculer le gouvernement sur la loi « travail » – offensive majeure qui fera reculer les droits de l’ensemble des travailleur·se·s du public et du privé – et exigeant des mesures immédiates contre la précarité dans l’ESR, nous nous sommes réuni·e·s partout en France pour faire entendre nos voix. Face à la précarisation, l’invisibilité et la mise en concurrence, nous avons affirmé haut et fort notre volonté de construire des solidarités nationales et avec nos collègues (titulaires, BIATTS, étudiant·e·s) de l’ESR, de faire respecter nos droits et en conquérir de nouveaux. Que ce soit clair : les petites fourmis travailleuses que nous sommes vont affirmer ces prochains mois leur volonté de faire changer nos situations de travail et transformer l’ESR.
Continuer la lecture de « La mobilisation des Précaires de l’ESR est en marche ! »

Pétition contre la précarité à Aix Marseille

Signer la pétition en ligne

[Note : nous vous recommandons de veiller aux données personnelles que vous confierez ou non à l’entreprise proposant ce service en ligne. Plus d’information à ce sujet ici]

Etudiant.e.s, personnels administratifs et techniques, doctorant.e.s, docteur.e.s, post-doctorant.e.s et titulaires de l’ESR

Dans le cadre du mouvement interprofessionnel, des secteurs publics et privés, contre le projet de loi El Khomri, les précaires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) se mobilisent. Au-delà de la diversité des situations et des statuts, c’est l’ensemble de l’ESR qui est concerné par la précarité. Etudiant.e.s, personnels administratifs et techniques, doctorant.e.s, docteur.e.s, post-doctorant.e.s et titulaires, nous sommes tou.te.s confronté.e.s à l’incertitude et aux mécanismes de dominations qui caractérisent la précarité. La situation de précarité est collective. C’est un système organisé et généralisé de gestion d’une main-d’œuvre qui s’exerce par différentes pressions : financements des activités de recherche, modalités de recrutement, promesse de titularisation, de promotions, etc. En définitive, l’ESR expérimente déjà ce que la loi travail prépare pour l’ensemble du salariat.
Continuer la lecture de « Pétition contre la précarité à Aix Marseille »

Les revendications des doctorant.e.s mobilisé.e.s de Paris 1

  • Le rétablissement de l’exonération des frais d’inscription pour tous les doctorant⋅e⋅s contractuel⋅le⋅s et ATER ; son élargissement aux doctorant⋅e⋅s vacataires ; l’exonération sur critères sociaux pour les autres doctorant⋅e⋅s ;
  • La mensualisation du traitement de tous les vacataires.
  • La fin des dépassements systématiques des heures de service sans rémunération complémentaire dans plusieurs disciplines, notamment les situations fréquentes de travail gratuit (correction de copies hors matières enseignées)
  • Le remboursement des frais de transport pour les vacataires et sur critères sociaux pour les autres doctorant⋅e⋅s, de façon à lutter contre l’isolement des jeunes chercheurs.
  • L’amélioration de nos conditions matérielles de travail : mise à disposition pour chaque école doctorale d’une salle dédiée aux doctorant⋅e⋅s et équipée de postes informatiques avec moyens d’impression.
  • L’augmentation massive des financements de thèse (contrats doctoraux et postes d’ATER) pour que la majorité des doctorant⋅e⋅s soient rémunéré⋅e⋅s pour leur travail.

Historique du mouvement à Paris 1

2015

  • A la suite d’une évolution à Paris 1 du statut des doctorants allant vers sa précarisation, et après l’échec d’une tentative de dialogue et de concertation avec la présidence, les représentants des doctorants de plusieurs des écoles doctorales de Paris 1 se concertent pour envisager une action commune et échanger des informations.

Continuer la lecture de « Historique du mouvement à Paris 1 »